En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.

Blogs 1 - 10 de 1390

Bien manger, ça s'apprend !
Posté le 22-mai-2019

Bonjour,

Dans mon cabinet j'ai pour habitude de recevoir de nombreuses personnes qui souhaitent perdre du poids et régulièrement on me pose la question de l'éducation alimentaire chez les enfants. Et oui, il est primordiale de transmettre aux générations futures des bases solides sur la nutrition ! C'est mon rôle et c'est aussi la raison pour laquelle j'ai écrit un nouveau livre intitulé : 

Bien manger, ça s'apprend !
J’explique à mes enfants et je révise en même temps

>>> Découvrir le livre <<<

C’est quoi des protéines et quelle quantité faut-il en manger ? Ça sert à quoi les vitamines ? Dans quels aliments les trouve-t-on ? Quelles sont les «bonnes graisses» ? Est-il vrai que l’on peut retrouver du sucre dans des plats industriels salés ? Ce n’est pas toujours facile de répondre aux questions des enfants sur l’alimentation... on a parfois oublié les bases du bien manger.

C’est en discutant avec mes petits-enfants que j'ai eu l’idée d’un guide familial sur la nutrition. Vous trouverez dans cet ouvrage  :
– Comment expliquer simplement à votre enfant les règles d’une alimentation saine (quels sont ses besoins, quel chemin prennent les aliments, le rythme des repas...) et réviser vos connaissances.
– Comment composer au mieux avec les aliments industriels (lesquels choisir, comment les limiter...).
– Des idées de menus et de recettes équilibrées de saison.
– Un jeu de 7 amilles des aliments pour apprendre en s’amusant.
  
Il n’est jamais trop tôt – ou trop tard – pour prendre de bonnes habitudes  !


Quelles pâtes choisir au supermarché ?
Posté le 21-mai-2019

Les Français consomment en moyenne 7kg de pâtes chaque année. Les pâtes classiques, quelle que soit leur forme, sont fabriquées à partir de blé dur raffiné, d’eau, de sel et parfois
d’oeufs.

Les nouilles asiatiques sont couramment fabriquées à partir de blé tendre (froment), le même utilisé pour la fabrication du pain et des pâtisseries. Cette caractéristique les rend légèrement plus riches en amidon, et donc plus collantes à la cuisson.

Les pâtes fraîches sont également susceptibles d’être fabriquées à partir de blé tendre. Les pâtes sèches sont fabriquées par extrusion. La pâte, réalisée à partir de semoule de blé dur, passe à travers différentes buses lui donnant la forme caractéristique de sa dénomination (coquillette, spaghetti, farfalle, penne...). Les pâtes sont ensuite séchées.

La forme des pâtes n’a pas d’impact direct sur les valeurs nutritionnelles. Toutefois, plus le calibre est petit et moins le produit nécessite de mastication, pourtant importante en termes de satiété.

D’un point de vue nutritionnel, il s’agit d’un aliment glucidique de la famille des féculents qui apporte près de 30 g de glucides pour 100 g de pâtes cuites, environ 5 g de protéines, et un peu plus pour les pâtes aux oeufs. 100 g de pâtes cuites apportent environ 150 kcal. Il est intéressant de consommer des pâtes enrichies en fibres (complètes ou intégrales).

En plus de l’impact positif sur le transit, la présence des fibres rend l’assimilation des glucides plus lente, ce qui favorise la satiété. Elles apportent également une quantité non négligeable de protéines végétales (13 %) et sont légèrement plus riches en lipides (2,5 %) issus du germe de blé, donc essentiellement des acides gras polyinsaturés de bonne qualité.

Les pâtes ont de nombreux atouts : ce sont des aliments économiques, qui se conservent facilement car déshydratés et qui sont faciles et rapides à cuire.

CONSEILS DE CONSOMMATION
Les féculents assurent un apport en glucides complexes (amidon), et sont donc une source d’énergie importante dans notre alimentation.
Dans le cadre d’une alimentation équilibrée, il est conseillé de consommer une portion de féculents par repas en veillant à varier les sources. L’important est de raisonner les quantités et la fréquence de consommation qui doit laisser une belle place aux légumes dans les repas. Les assaisonnements sont également à surveiller.

On préconise :
- Une portion de 150 à 200 g de pâtes cuites (50 à 70 g sec) 1 fois par jour en alternance avec d’autres féculents. À moduler selon l’âge, l’activité physique et l’appétit.
- L’ajout de matières grasses dans l’eau de cuisson est inutile. Il est également conseillé de saler modérément l’eau de cuisson.
- Préférez une cuisson al dente qui permettra une élévation moins brutale de la glycémie.
- Si vous ajoutez une sauce, préférez les sauces tomate nature sans sucre ni graisses ajoutés ou une petite quantité de ketchup aux sauces industrielles du commerce, qui sont parfois riches en graisses. Soyez donc vigilant sur la composition.
- Si vous ajoutez une portion de fromage râpé, limitez-vous à 20 g en ne prenant plus d’autre fromage dans la journée.
- Vous pouvez mettre dans vos pâtes une petite quantité de beurre ou margarine (1 noisette) ou de crème fraîche (1 cuillerée à soupe) ou d’huile d’olive extra-vierge (1 cuillerée à café à 1 cuillerée à soupe).


Source : TéléStar 


Quels produits apéritifs choisir au supermarché ?
Posté le 20-mai-2019

Si, autrefois, les produits apéritifs se limitaient à quelques chips, olives, cacahuète ou oléagineux, il y a désormais profusion de ce type de produits que nous prenons un malin plaisir à conserver et stocker dans nos placards. Il s’agit en majorité, en rayon, de chips ou autres biscuits secs salés, de formes, saveurs et textures variées.

Dans tous les cas, les chips et biscuits apéritifs sont des produits essentiellement gras et salés, donc très riches en calories, et avec une densité nutritionnelle nulle, ce sont donc des calories vides ! Même si quelques variations sont possibles, la moyenne de ces produits se situe à 500 kcal pour 100 g, avec des taux de graisse moyen de 20 %, mais qui évoluent entre 10 à 45 % ; ce qui situe assez rapidement le problème, couplé à 50 % de glucides en moyenne et sous une forme hautement digestible.

L’autre problème de ces produits est que l’on a pendant longtemps utilisé des huiles de moindre qualité, comme l’huile de palme ou l’huile de coprah (coco), autant pour des raisons industrielles (conservation, bonne tenue du produit) que pour des raisons économiques.

Ces huiles saturées ne sont pas intéressantes pour la santé, car associées à un risque plus élevé de maladies cardio-vasculaires ! 

Les pièges : 
- On peut considérer que le piège principal, c’est l’emballage, qui présente un produit de façon très alléchante, ne correspondant pas à la réalité nutritionnelle. Pour les chips, c’est particulièrement évident, avec des déclinaisons aromatiques dans tous les sens : barbecue, paysanne, à l’ancienne, qui, en réalité, ne signifient pas grand-chose, car la recette reste toujours la même sauf quand on y ajoute des arômes... artificiels. Préférez les produits nature sans arôme original. Mieux vaut manger du poulet rôti si l’on a envie de cette saveur que de prendre des chips avec un arôme qui s’en approchera, mais qui n’aura jamais croisé l’ombre d’un poulet !
- L’autre piège, c’est la portion de produit qui n’est souvent pas standardisée, nous faisant passer d’un niveau de consommation à l’autre. On trouve des paquets de chips de 30 g comme de 135 g.
- Le terme «huile végétale» qui figure encore parfois sur certains produits et qui ne permet pas de connaître la vraie nature de la graisse utilisée mais qui présage de sa médiocrité.
- Les produits fourrés sous forme de choux ou bâtonnets. La qualité du fourrage est systématiquement catastrophique !
- Les formes qui attirent vos enfants : frites, minipizzas, crackers animaux et petits fantômes... rappelez-vous qu’ils n’ont aucun intérêt !
- Les graines oléagineuses grillées à sec, riches en additifs ! Les mélanges japonais qui, sous leur air de légèreté, sont composés en majorité d’amidon et de multiples additifs !


Source : TéléStar


L'interview de Guy Carlier
Posté le 20-mai-2019

J'ai le plaisir aujourd'hui de vous parler de celui qui est devenu mon ami dans des circonstances pour le moins étonnantes. Je suis ravi qu’il s’exprime sur cette vidéo sur des sujets parfois presque tabous : les addictions alimentaires, la boulimie, l’obésité et même la chirurgie de l’obésité. J’aime mettre les mots justes sur les choses et comme le dit si bien Guy, son attitude destructrice le menait vers la mort.

J’aide quotidiennement des personnes en surpoids à mon cabinet, comme sur le programme Savoir Maigrir, et j’y attache une grande importance car c’est le surpoids qui mène à l’obésité, ne l’oublions pas, mais aussi parce que l’on trouve dans les deux cas des paramètres communs d’isolement et de souffrance.

Au-delà de cela, il y a l’obésité avec différents stades, qu’elle soit modérée (IMC entre 30 et 35), obésité sévère (IMC entre 35 et 40) ou obésité morbide (IMC>40) et qui exigent principalement pour la dernière une prise en charge particulière. Guy lui, ne rentrait dans aucun catégorie.

Vous savez que je m’engage sur le #stopobesite et cet engagement me tient à cœur particulièrement afin de répondre à ces souffrances !

Le livre – 125 kg qui sort le 16 mai est un récit aussi drôle que touchant sur le parcours de Guy pour perdre la moitié de son poids et tout simplement revivre ! 

Découvrir le livre ICI

J’ai plaisir à vous inviter à le lire et à ne pas oublier que le plus important est d’ouvrir le dialogue sur ce sujet. Nous sommes là pour vous tendre la main. Pensez à échanger dans la messagerie diététique et à partager votre expérience lors des consultations en direct.


Ce qu'il faut savoir sur les tacos
Posté le 13-mai-2019

La nourriture Mexicaine ne s’illustre pas particulièrement par sa finesse et sa légèreté... Surtout quand on parle de Tacos. Une galette, des frites, de la sauce, du fromage, de la viande... Avant de vous amener à regarder ma vidéo sur le sujet (cette semaine, je décrypte les tacos de la marque O’Tacos) vous allez voir, il y a de quoi faire peur.

Je disais donc que le Mexique, pays proche des Etats-Unis, s’est en effet beaucoup industrialisé et si les recettes de base traditionnelles sont toujours bien présentes, il s’agit d’un pays dans lequel l’obésité progresse !

Aujourd’hui, j’ai principalement envie de vous parler des tacos. Il s’agit à la base de galettes de blé (tortilla) le plus souvent ou de maïs garnies. Et c’est justement sur cette garniture que la richesse ou non de ce plat va se jouer :
- la tortilla : blé ou maïs, il peut être intéressant de choisir une version complète et donc plus riche en fibres, mais le plus important reste de surveiller la taille car il existe des maxi formats. 1 tortilla de taille moyenne remplace déjà 40 g de pain + 5 g de matières grasses.

- la garniture : le plus souvent il s’agit de bœuf ou de poulet. Mais on peut voir toutes sortes de produits parmi lesquels des produits panés. Bien sûr, on évite la panure, mais surtout on privilégie une viande maigre, du filet de poulet ou même pour changer, du poisson ! Les légumes sont souvent peu importants dans la garniture, mais la salade émincée, les dés de poivrons ou rondelles de tomates restent les bienvenus. On n’hésitera pas à compléter avec une belle portion de légumes à côté de la tortilla.

- la sauce : les sauces au fromage sont souvent proposées, auxquelles s’ajoutent du cheddar dans la garniture. Surveillez toujours la composition des sauces mexicaines du rayon cuisine du monde ou vendues dans des kits. Elles s’avèrent plus chères et parfois la composition laisse à désirer. On préfère s’orienter vers un coulis de tomate simplement épicé ! Pour le fromage, dosez bien 20 g râpé à la place de votre portion de fromage.

Pour vous aider, je vous propose nos recettes minceur :
- Tortilla au thon et petits légumes
- Tortilla mexicaine au poulet
- Salsa Mexicaine

Régalez-vous ! 
Et regardez ma vidéo sur le sujet, vous verrez que cette chaîne de Tacos ne semble pas suivre le #stopobesite !


Blogs 1 - 10 de 1390

Votre bilan minceur (env. 2 min)

Je suis
un homme
une femme
Je mesure
cm
Je pèse
kg
Je voudrais peser
kg
J'ai
ans




Retrouvez votre ligne en changeant vos habitudes alimentaires

J'ai déjà fait mincir des milliers de personnes et aujourd'hui, c'est vous qui allez en profiter.

Retrouvez la méthode sur

Rejoignez la communauté Savoir Maigrir sur Facebook et suivez les dernières nouveautés

Retrouvez toutes les vidéos et l'actu de votre coach grâce à sa chaîne Youtube

Suivez toute l'actualité de Jean-Michel Cohen sur Instagram

Restez connecté à la méthode Savoir Maigrir de Jean-Michel Cohen grâce à Twitter