En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.

Blogs 6 - 15 de 1353

Les différents modes de cuisson, avantages et inconvénients
Posté le 1-octobre-2018

On parle toujours de variété dans l'alimentation, celle-ci passe aussi par le choix du mode de cuisson. En effet, que vous réalisiez un poisson vapeur, grillé au four, en papillote ou poché, il n'aura pas les mêmes saveurs et vous n'aurez pas la sensation de consommer toujours les mêmes "choses". Varier les cuissons c'est aussi éloigner la lassitude qui peut se faire sentir au sein d'un programme minceur.

Faisons le point sur ces différents modes :
- A la vapeur
Dans une marmite à cuisson sous pression ou dans un cuiseur vapeur , elle consiste à cuire l’aliment par contact avec de la vapeur d’eau. Sans contact direct entre l'eau et l'aliment, les nutriments et qualités gustatives seront mieux conservés. D’autant plus si l’on prend soin de limiter la température et le temps de cuisson.

- A l’eau
En cuisant un aliment dans de l’eau, une partie des vitamines et minéraux hydrosolubles qu’il contient va se diffuser dans l’eau de cuisson. Il est possible de réduire ces pertes en limitant la quantité d'eau et en la salant légèrement. Il est également intéressant de conserver cette eau de cuisson et de la consommer par la suite en bouillon de légumes ou pour la cuisson d’autres aliments.

- A la poêle ou au wok
Le wok est un ustensile de cuisson d’origine chinoise qui se présente sous la forme d’une demi-sphère. Cette forme spécifique permet une cuisson homogène et ne requiert que peu d'ajout de matières grasses. La cuisson au wok se veut rapide, laissant les légumes encore croquants, et permet ainsi de conserver la saveur des aliments et dans un même temps de mieux préserver leurs qualités nutritionnelles. Les poêles à revêtement antiadhésif sont idéales pour limiter l’ajout de matières grasses. Dans tous les cas il est important de : Ne pas prolonger la cuisson des aliments, éviter la carbonisation, préférer une cuisson sans ajout de MG.

- Au barbecue
Au barbecue, les aliments sont cuits par contact et rayonnement de la chaleur. Les flammes issues du gaz ou du charbon de bois vont déborder et lécher ainsi l'aliment. Cette cuisson présente l’avantage de ne pas nécessiter d’ajout de matières grasses. Toutefois, si les aliments sont saisis de manière trop forte ou en cas de contact direct avec la flamme, il y a carbonisation et ainsi formation de composés qui peuvent s'avérer cancérigènes.

- A la friture
Il est possible de consommer des aliments frits à condition de réaliser une équivalence, par exemple nous proposons 75 g de vraies frites pour le plaisir en remplacement de 100 g de féculent cuit + 10 g de MG : tout est question d'équilibre ! Les huiles utilisées en friture impliquent une surveillance particulière car les triglycérides se dégradent au long des cycles d'utilisation. Un filtrage après chaque usage et un changement toutes les 5 utilisations est conseillé. Choisissez les huiles au point de fumage élevé, ou vérifiez bien que votre huile porte l’indication « pour friture ». Attention, certains mélanges d’huile peuvent contenir de l'oléine de palme et donc une quantité excessive d'acides gras saturés. 

Enfin notons que en diminuant les matières grasses vous avez souvent besoin de palier ce manque et nous vous proposons de multiplier aussi les assaisonnement : coulis de tomate, herbes, épices, bouillons, moutarde, sauce soja, vinaigre... n'hésitez pas à vous inspirer de nos recettes ici et de notre fiche pratique : Les indispensables en cuisine.


L'alimentation pour vivre longtemps : faire le plein d'antioxydants
Posté le 25-septembre-2018

Vous n’êtes plus sans savoir que l’alimentation a un impact direct et important sur votre état de santé général. Mais, c’est également un bon support pour lutter contre le vieillissement !

Pour cela, les antioxydants, qui luttent contre le vieillissement cellulaire doivent avoir une place importante dans l’alimentation. Un apport suffisant en vitamines et minéraux est également important pour limiter les états de fatigue.

Mais d’autres paramètres ne doivent pas être négligés :
- L’hydratation est essentielle ! Pensez à bien boire quotidiennement au moins 1 litre d'eau.
- Les protéines qui assurent la synthèse du collagène notamment, et donc l’élasticité de la peau, mais également le renouvellement cellulaire, la synthèse d’hormones, d’enzymes... Intégrez bien dans vos menus une portion de viande, poisson, œufs ou un équivalent végétal.
- Les matières grasses et principalement les acides gras polyinsaturés qui renforcent la couche lipidique de l’épiderme. Privilégiez les poissons gras 1 à 2 fois par semaine et des huiles végétales riches en acides gras polyinsaturés (colza, noix, noisette, lin, tournesol). Pour une bonne santé cardio-vasculaire, on limitera les graisses saturées au profit des graisses poly et mono-insaturées.
- La vitamine A : il s'agit d'un anti oxydant puissant qui bloque « les radicaux libres », et aide à lutter contre le vieillissement cellulaire, principalement visible au niveau de la peau. Sous forme de rétinol, vous la retrouverez dans la matière grasse de certains produits d'origine animale : foie, beurre, anguille, le thon, le jaune d'œuf, les fromages et le lait entier. Mais une consommation excessive de ces produits serait néfaste pour votre santé, et heureusement sous forme de bêta-carotène (ou pro-vitamine A) elle est présente dans de très nombreux végétaux et principalement ceux dont la chair est colorée (carottes, épinards, fenouil, oseille, cresson, chou vert, blettes, abricots, pêches à chair jaune, melon).
- La vitamine E, également antioxydante, préserve nos cellules du vieillissement prématuré. Vous la trouverez dans l'huile de tournesol ou margarine au tournesol, l'huile de noix mais également les graines (tournesol, noix, amandes et noisettes), les germes de blé et son huile, et produits complets ou encore l'avocat.
- La vitamine C, dans les végétaux crus principalement les agrumes, fruits exotiques, mais également les choux et poivrons.
- Le zinc est un oligo-élément qui participe à l’entretien des défenses immunitaires. On trouve du zinc principalement dans les fruits de mer et surtout les huîtres, la viande, le foie, le pain de seigle et les fromages.
- Le sélénium est également un oligo-élément à l’action antioxydante. Les produits de la mer sont riches en sélénium, notamment les moules et les huîtres.
- Autres substances antioxydantes : les polyphénols et le lycopène (tomate), mais sont inclus également les flavonoïdes (très répandus dans les végétaux), les tanins (dans le cacao, le café, le thé, le raisin, le vin rouge), les anthocyanes (notamment dans les fruits rouges) et les acides phénoliques (dans les céréales, les fruits et les légumes).

En parallèle, on évite les aliments riches en sucres simples et on n’oublie pas l’importance de la flore intestinale et donc les fibres et probiotiques !


Quel petit déjeuner pour toute la famille ?
Posté le 18-septembre-2018

Avec la rentrée déjà bien avancée, il est important de conserver de bonnes habitudes prises en vacances, comme prendre le temps de s'attabler même au petit déjeuner !

L'idée n'est plus d'avaler un café-tartines (encore quand vous vous préparez des tartines !) à toute vitesse, mais bien de prendre le temps, au moins vingt minutes. Un vrai petit-déjeuner se composera d'une boisson, d'un aliment céréalier, d'un produit laitier et d'une portion de fruit.

La boisson peut être un café, un thé ou une tisane sans sucre suivant vos goûts. Cependant la star du moment, c‘est l'eau infusée ! Personnellement je vous recommande de la réaliser vous même avec une base d'eau ou d'infusion non sucrée au choix (nature ou parfumée) ; on choisit des fruits de saisons (framboises, pêches et pêches de vigne, abricots, raisins...), on les découpe en morceaux, on les place dans différents petits bocaux ou une grande carafe, on ajoute l'eau nature ou l'infusion non sucrée et on laisse reposer une nuit au réfrigérateur. Elle sera du plus bel effet sur votre table du petit déjeuner pour prolonger l'été. Petit truc en plus : menthe, gingembre, bâton de cannelle : osez !

Le produit céréalier : il peut être simplement du pain complet ou intégral, des biscottes ou autres petits pains suédois... On ajoute une juste quantité de matière grasse : beurre ou margarine ou huile d'olive, et un laitage. Et le dimanche, vous pouvez également utiliser nos équivalences plaisirs : croissant, pain au lait ou brioche pour partager ce bon moment en famille.

On fait toujours la part belle aux fruits : une salade de fruits frais, un jus 100% pur jus sans sucre ajouté ou une belle tranche de pastèque ou de melon, ils participent à votre hydratation et sont gorgés de vitamines et minéraux. Attention cependant : même hors vacances on continue de se la jouer façon LOCALE :)

Bien entendu je n'oublie pas ceux qui ne peuvent toujours rien avaler le matin : le programme s'adapte à votre rythme avec nos menus sans petit-déjeuner, où je vous propose deux repas (déjeuner et dîner) et 1 encas qui n'est pas à négliger et pourra être consommé au choix, en matinée, après-midi ou en soirée.

Je vous souhaite de bons moments partagés !


10 recettes vitalité pour l'automne
Posté le 10-septembre-2018

Pour affronter cette nouvelle saison en pleine forme, la qualité de vos repas est essentielle ! Je vous propose 10 recettes à intégrer dans votre journée pour prendre de soin de vous, de votre assiette et vous régaler avec des saveurs de saison.

 

 

Le petit déjeuner, est un démarrage essentiel. Testez :
- Cocktail vitaminé
- Porridge aux raisins secs
- Riz au lait de riz, poire et vanille
- Pudding pomme-cannelle aux zestes d'orange
- Smoothie pleine forme

Pour une pause repas rapide mais équilibrée au rassasiante. Testez :
- Sandwich italien
- Salade champêtre
(Autres recettes de sandwich et salades dans la rubrique Recettes Savoir Maigrir sous NUTRITION).

Pour un dîner en famille, testez :
- Potage à la tomate, pois chiches et vermicelles
- Quinoa aux oignons et sa fondue de carottes aigre-
douce

- Dessert léger aux fruits exotiques

Bon appétit et bonne rentrée à tous et toutes !


STOP aux grignotages !
Posté le 3-septembre-2018

Après les vacances et un rythme alimentaire souvent plus décousu, il n'est pas toujours évident de se remettre dans les rails. Surtout que le grignotage fait aussi souvent suite à nos émotions ! Notons également que le grignotage est souvent un cercle vicieux : on grignote, on décide alors de réduire le repas suivant, mais on a de nouveau faim peu de temps après ce repas trop léger...

Repartez sur de bonnes bases : recentrez-vous sur ce que vous ressentez !

La faim est tout à fait naturelle et correspond au besoin physiologique de manger et de combler un manque d'énergie de l’organisme. Au cours d'un repas, lorsque l'estomac est suffisamment rempli, les récepteurs situés sur ses parois envoient l’information au cerveau, l’envie et le plaisir de manger disparaissent, c’est le rassasiement. Pour que le cerveau reçoive cette information, il est important que le repas dure suffisamment longtemps (au moins 20 minutes) et de bien mastiquer. Éteignez également la télévision et laissez de côté votre téléphone, vous rendrez ainsi votre cerveau pleinement disponible pour ressentir la satiété. Or, le grignotage en apportant régulièrement des petites quantités d’aliments, brouille les pistes de ces sensations et amène ainsi à manger beaucoup plus que ce dont notre corps à besoin, sans pour autant se sentir rassasié !

N'oubliez pas également que la consultation du Mardi : Kilos émotionnels, peut vous aider à décrypter votre ressenti !

Il sera important de reprendre un programme alimentaire pas trop restrictif, soit jamais en dessous de 1400 kcal. Si vous sautez des repas, mangez à heures irrégulières ou ne faites pas des repas complets, vous ressentirez certainement de fortes envies. Suivez bien les menus à 1400 calories et ne supprimez aucun élément des repas.

Si vous avez faim ou que l'attente entre deux repas est trop longue, vous pouvez tout à fait mettre en place des collations dans la matinée et l'après-midi en décalant le laitage et/ou le fruit d'un repas. Si la faim est trop présente, vous pouvez grignoter des bâtonnets de crudités à volonté : carottes, radis, céleri, chou-fleur, tomates cerises, cornichons… sans y ajouter de matières grasses. Veillez à en avoir toujours à disposition. Pensez également aux cafés, thés et infusions sans sucre qui peuvent tromper la faim ! Faites également du tri dans les placards pour limiter les tentations.

En cas de fringale, sans sensation de faim :
- Occupez votre esprit : mettez de l’ordre autour de vous, regardez une de vos séries préférées, lisez, écoutez de la musique, allez chercher le courrier, tchatez sur le forum, sortez faire un ballade...
- Brossez vos dents : le goût mentholé fort altérera la saveur des aliments et vous cesserez naturellement vos grignotages.

Croyez en vous, petit à petit vous verrez que vous serez débarrasé de cette mauvaise habitude !


Blogs 6 - 15 de 1353

Votre bilan minceur (env. 2 min)

Je suis
un homme
une femme
Je mesure
cm
Je pèse
kg
Je voudrais peser
kg
J'ai
ans




Retrouvez votre ligne en changeant vos habitudes alimentaires

J'ai déjà fait mincir des milliers de personnes et aujourd'hui, c'est vous qui allez en profiter.

Retrouvez la méthode sur

Rejoignez la communauté Savoir Maigrir sur Facebook et suivez les dernières nouveautés

Retrouvez toutes les vidéos et l'actu de votre coach grâce à sa chaîne Youtube

Suivez toute l'actualité de Jean-Michel Cohen sur Instagram

Restez connecté à la méthode Savoir Maigrir de Jean-Michel Cohen grâce à Twitter