En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.

Maïs, lentilles, petit-pois : légumes ou féculents ? Webinaire Savoir Maigrir #142

Les thèmes abordés lors de ce webinaire diététique :
6:18 Compote pomme-myrtille sans ajout du sucre au lieu de fruits
7:35 Prendre le jeûne après le repas du soir et le second jeûne à un autre moment ?
8:09 Faire de 50-50 pour les yaourts 0% et 20% matières grasses ?
9:03 Limiter la quantité des légumes le soir et arrêter de boire de l'eau 15/16h pour éviter de se lever la nuit pour uriner ?
9:45 Témoignage: 8ème semaine, -7 kilos, cholestérol et triglycérides diminués. Ce programme c'est le bonheur.
10:16 Après un jeûne de 16h, peut-on faire des repas plaisir en stabilisation ?
11:15 Quelle quantité pour une vinaigrette allégée du commerce ?
13:38 Passer de 1400 kcal à 1600 kcal pour la stabilisation ?
14:32 Maïs, lentilles, petit-pois : légumes ou féculents ?
16:00 Le boudin avec une portion raisonnable de purée de pomme de terre pour un repas festif exceptionnel ?
16:31 Quatrième semaine, 1,7 kilos perdus et je suis désespérée.
17:09 Quantité des yaourts à 1600 kcal ?
17:25 Garder le lait écréme en stabilisation ?
17:52 Je ne suis pas sûre de respecter le taux de calories, je suis plutôt en dessous, est-ce bien ?



Combien de kilos souhaitez-vous perdre ?

Votre bilan minceur (env. 2 min)

Je suis
un homme
une femme
Je mesure
cm
Je pèse
kg
Je voudrais peser
kg
J'ai
ans





Retrouvez votre ligne en changeant vos habitudes alimentaires

J'ai déjà fait mincir des milliers de personnes et aujourd'hui, c'est vous qui allez en profiter.

Retrouvez la méthode sur

Rejoignez la communauté Savoir Maigrir sur Facebook et suivez les dernières nouveautés

Retrouvez toutes les vidéos et l'actu de votre coach grâce à sa chaîne Youtube

Suivez toute l'actualité de Jean-Michel Cohen sur Instagram

Restez connecté à la méthode Savoir Maigrir de Jean-Michel Cohen grâce à Twitter