🍹Eau, Jus de fruits, sodas, bières, vins... comment gérer vos boissons de l'été
Vous prendrez bien une petite citronnade ?
Savoir Maigrir
Il fait beau, il fait chaud et il fait soif ! Eaux, jus, sodas, apéros… voici comment bien vous hydrater et conserver votre fraîcheur tout l’été. Et si vous avez vraiment trop soif : cette vidéo sur les eaux va vous désaltérer !
Chère BienMangeuse, cher BienMangeur,
Nous consommons des boissons pour nous désaltérer, mais aussi pour exciter le palais, satisfaire une gourmandise lorsque la boisson contient du sucre ou pour entretenir la forme physique lorsqu’elle est énergisante…

Certaines boissons peuvent également provoquer l’euphorie ou l’ivresse, lorsqu’elles contiennent de l’alcool. Aujourd’hui, je vous détaille toutes ces boissons pour étancher votre soif sainement et vous hydrater comme il faut.

Commençons par rappeler vos besoin hydriques…

Les eaux en bouteille : claires comme de l’eau de roche ?

Les eaux en bouteille : claires comme de l’eau de roche ?

Chaque jour, vous perdez de 2.5 à 3 litres d’eau (digestion, respiration, transpiration…), il faut donc compenser cette perte par une consommation bien pensée de différents types de boissons, l’eau restant la boisson essentielle.

Couleurs, saveurs, températures de consommation, apports en minéraux et vitamines… toutes les boissons ne se valent pas, et là encore, vous allez voir qu’il est intéressant de varier les plaisirs.

L’hydratation est indispensable à la vie en tant que constituant majoritaire du corps : environ 75% chez le nouveau-né, 60% pour les adultes et 50% chez les personnes âgées.

Sans eau, vous ne pouvez pas vivre au-delà de 5 jours.

L'eau permet à toutes les réactions métaboliques de se produire et sert de transporteur pour les substrats comme les déchets.

Boire 1 à 1.5 L d’eau par jour pour s’hydrater et favoriser l’élimination

Boire 1 à 1.5 L d’eau par jour pour s’hydrater et favoriser l’élimination

En cinquante ans, la catégorie des boissons a connu une véritable explosion. Et même ces dernières années, vous avez dû vous en rendre compte.

La découverte des édulcorants, la capacité à produire des arômes et des goûts différents ont permis d’augmenter les variétés et de créer de nouveaux produits.

Cependant, en proposant au consommateur que vous êtes des substances attirantes, on accentue également votre goût pour le sucre, en le déclinant sous des formes tellement variées qu’une surconsommation devient presque inévitable.

L'eau c’est la vie


Dans les supermarchés, vous retrouvez principalement deux types d’eaux embouteillées : les eaux de source et les eaux minérales.

Il s'agit d’eaux souterraines non polluées, profondes ou protégées des rejets dus aux activités humaines. Ce sont des eaux naturellement propres à la consommation humaine.

Les eaux de source n’ont pas d’obligation sur une composition minérale constante et les eaux minérales présentent une composition en minéraux et oligo-éléments spécifique stable.

L’eau de source : naturellement potable

L’eau de source : naturellement potable

L'eau du robinet fait l'objet de traitements et de contrôles strictes conformes aux normes exigeantes de potabilité. C’est un produit local, qui présente, selon les régions, des teneurs différentes en minéraux. C’est pour cela qu’elle a souvent un goût différent selon où l’on se trouve.

Sa consommation est donc très bien encadrée et l’eau distribuée dans les réseaux est conforme aux normes actuellement retenues, sauf indication contraire transmise par les autorités locales suite à une pollution ou une contamination particulière.

Son prix est particulièrement étonnant, vous allez faire des économies avec elle car elle est vendue cent fois moins chère que les eaux embouteillées du commerce.

Les eaux aromatisées


Ces eaux se distinguent les unes des autres par leur teneur en sucre qui détermine leur niveau calorique.

Par exemple, vous pouvez trouver une eau Salvetat au citron et au citron vert qui contient 0 calorie, alors que la même marque fabrique une variante fraise-cassis affichant 5 g de sucres pour 100 ml, soit 50 g par litre, c’est-à-dire 10 carrés de sucre !

Les boissons sucrées


Dans cette catégorie, on retrouve les boissons gazeuses sucrées (sodas), les jus de fruits et jus de légumes, les sirops de fruits, les boissons au lait et à base de concentré ainsi que les boissons énergétiques.

Depuis quelques années, nous consommons des boissons de plus en plus sucrées et variées, à toute heure de la journée. Cette mauvaise habitude a probablement contribué à alourdir notre bilan énergétique, responsable de l’augmentation du poids.

Les vertus santé du jus d’orange ? Seulement s’il est fait maison !

Les vertus santé du jus d’orange ? Seulement s’il est fait maison !

A ce sujet, laissez-moi de nouveau rétablir une vérité : les jus et notamment le jus d’orange, bénéficient d’une rumeur positive lui attribuant de nombreuses vertus qui sont fausses !

D'un point de vue nutritionnel, à cause du mode de production, les jus de fruits ne contiennent quasiment plus de fibres alimentaires et les vitamines et antioxydants disparaissent progressivement après leur fabrication et encore plus après l’ouverture de la bouteille.

Vous pouvez considérer que les différents jus de fruits et nectars vous apportent 8 à 12 g de glucides pour 100 ml soit environ 3 à 4 carrés de sucre par verre de 150 ml et même au-delà selon le fruit choisi.

Il s'agit bel et bien d'une boisson sucrée. Préférez un fruit frais ou un jus de fruit pressé maison !

Pour prendre un exemple que vous connaissez bien, une canette de jus de 33 cl contient donc entre 6 et 8 carrés de sucre. Autant que les sodas.

Toutes ces boissons plaisir, appelées “softs”, même les boissons aux fruits, n’ont aucun intérêt nutritionnel, elles n’apportent que des glucides en grandes quantités ou entretiennent une appétence pour le sucre, également pour ceux qui sont édulcorés.

À la pause : café, thé, infusions et décoctions


Voilà un rayon que vous avez dû voir beaucoup changer également ! Fini le choix entre le Carte Noir, le café Grand-Mère et la Chicorée ! Vous devez maintenant faire face à une grande variété de produits selon le modèle de machine utilisé à domicile, mais aussi avec des ajouts de lait, de chocolat, d’arômes caramel, vanille…

Café, thé, infusions… attention aux ajouts de sucre !

Café, thé, infusions… attention aux ajouts de sucre !

Qu’il s’agisse du café viennois de chez Nestlé ou du terrible Maxicino capuccino aux éclats de Daims de Maxwell, nous sommes passés, notez-le bien, d’environ 43 kcal la tasse, à des portions pouvant contenir jusqu’à 90 kcal, dans le cas de Maxwell.

En plus, vous vous en doutez, la qualité des ingrédients est également souvent déplorable. Préférez les produits les plus simples !

En ce qui concerne le thé, il nous est très difficile d’apprécier la valeur du produit ou la nature des feuilles utilisées pour fabriquer ces sachets. De plus, nous avons découvert des préparations instantanées au thé contenant beaucoup de sucre.

Restez très vigilants et renseignez-vous bien sur la marque et les labels, ces derniers pouvant être des gages de qualité (origine, mode de production…).

Les boissons alcoolisées


La bière et le vin existent depuis l’Antiquité. On buvait de la bière en Égypte, d’une composition assez différente de la cervoise gauloise. Le célèbre cidre Breton existe également depuis le Vème siècle.

Ces boissons fermentées ne dépassent pas 17% d’alcool.

A côté de cela, les autres types d’alcools et boissons alcoolisées au sens propre sont des produits de distillation et non de fermentation (comme pour le vin et la bière) permettant d'augmenter le taux d'alcool.

La bière : un degré d’alcool lié à la fermentation

La bière : un degré d’alcool lié à la fermentation

Si on les connaît depuis longtemps, ces produits alcoolisés étaient à l’origine des produits médicinaux et non des boissons. C’est seulement au début du XVIIème siècle que l’alcool fut distillé par plaisir.

Désormais, tout le monde sait que la consommation excessive d’alcool est responsable de maladies graves.

Pourtant, certains continuent à expliquer que l’alcool présente des propriétés positives, qui sont bien réelles, mais ne vous y trompez pas, le négatif l'emporte clairement !

Pour les chiffres: 1 g d’alcool se situe entre 1 g de lipides et 1 g de glucides, 1 g de lipides apportant 9 kilocalories et 1 g d’alcool, 7 kilocalories.

D’un point de vue commercial, vous avez le choix :

les panachés en bouteille,
les cocktails apéritif,
les bières aromatisées...

Tous ces produits évoluent au gré des saisons et des grandes tendances du marketing. La plupart du temps, ce sont des vins ou de l’alcool, additionnés d’eau, de plantes ou d’essences, afin de créer des goûts particuliers, auxquels on ajoute une bonne dose de sucre.

L’apparition de ces boissons est une menace pour la jeunesse, parce qu’elle l’initie à l’alcool, à travers le goût du sucre et du soda comme vous le voyez ici.

Il reste bien-sûr les alcools forts comme le rhum, le whisky, le gin ou encore la vodka, qui, consommés en cocktail, augmentent là aussi votre consommation de sucre.

Les cocktails : attention au sucre qui cache le goût de l'alcool

Les cocktails : attention au sucre qui cache le goût de l'alcool

Même si les quantités consommées sont plus petites, leur titrage en alcool étant plus fort, ces boissons sont également à consommer avec modération.

Mes conseils de consommation


Si vous ne deviez retenir qu’une seule chose de cette Lettre, c’est ceci : au quotidien, la seule boisson indispensable est l'eau.

Alors buvez bien au moins 1 litre d’eau selon votre soif et davantage en cas de forte chaleur, de fièvre ou d’activité physique.

L’eau bénéficie de la réputation excessive de faire mincir… en fait elle participe à l’évacuation des déchets provoqués par l’organisme comme l’acide urique ou les corps cétoniques. Si vous buvez plus, vous provoquez une élimination urinaire permettant justement d’éliminer tous ces déchets.

De plus, même pour l’eau, la variété est de mise : je vous invite à alterner les différents types d’eaux :

l'eau du robinet,
les eaux faibles en minéraux pour la vie courante,
les eaux riches en minéraux pour des cures temporaires de magnésium ou de calcium, à adapter selon votre état de santé.

Pendant un repas, l’eau NATURE doit être votre seule boisson. Et je vous donne une astuce toute simple : une petite tranche de citron vert ou d’orange dans la carafe d’eau et votre eau nature se transforme en eau aromatisée ! Sans ajout de sucre !

Les eaux aromatisées d’ailleurs ! Vous me posez souvent la question. Édulcorées et/ou peu sucrées, elles doivent rester des boissons “plaisir”. On privilégiera aussi l’utilisation d'arômes naturels et les produits sans conservateurs. La vidéo que je vous propose en fin de Lettre vous explique tout cela.

De simples rondelles d’agrumes pour aromatiser votre eau

De simples rondelles d’agrumes pour aromatiser votre eau

Café et thé sont des boissons plaisir du matin ou associés à des “pauses” dans la journée. Limitez-les principalement en cas de soucis cardiovasculaires et attention à l'ajout de sucre en préférant les produits les plus simples !

Tous les softs, même light ou zéro et les jus doivent rester des boissons plaisirs, à consommer occasionnellement et en quantités raisonnables d’un verre ou maxi une canette, seulement en dehors des repas, où l’eau reste la seule boisson indispensable.

On note d’ailleurs l’interdiction récente des fontaines à soda à volonté dans les fast-foods, qui est une bonne mesure, notamment pour limiter les excès alimentaires possibles dans ces établissements..

Pour les enfants, ai-je bien besoin de vous le rappeler, je vous conseille d’éviter les boissons à base de caféine ou théine qui sont des excitants.

Et pour les adultes on tient compte de cette quantité et on évite le surdosage en plus de café !

On essaye de limiter les additifs, notamment les arômes (surtout artificiels) et colorants souvent en surnombre !

Les dangers de l'alcool ne sont plus à démontrer aujourd'hui, et je ne saurais bien entendu trop vous conseiller de vous modérer à 1 verre de temps en temps… Même si cet été, les tentations vont êtes grandes !

Pour aller plus loin, je vous invite à voir ces 2 vidéos sur les eaux en bouteilles et les eau aromatisées. L’eau c’est la vie, variez les plaisirs !

Votre bien dévoué,
signature

FACEBOOK Youtube Instagram
Par où faut-il commencer pour commencer à maigrir ?
Suivons les 4 étapes suivantes.

Étape 1 : Faites votre Analyse minceur gratuite
Étape 2 : Suivez nos conseils tous les jours sur les réseaux sociaux Instagram et Twitter ou assistez gratuitement à une consultation en direct sur Facebook ou YouTube.
Étape 3 : Inscrivez-vous en choisissant Votre Formule personnalisée et Votre diététicienne : Cliquez ICI.
Étape 4 : Commencez à perdre du poids dès votre inscription : objectif -2 kilos la première semaine !
Vous aimerez aussi :
- Les fruits & légumes: comment bien les consommer pour garder la ligne tout l'été !
- 🥛Le lait et les produits laitiers : voici comment les consommer et ce qu'il faut éviter
- Les protéines animales : quelle quantité consommer pour votre santé ?
- Perdez les 2/3 kg du confinement : reprenez les bases !
- 🔥Les Calories, Qu'est-Ce C'est ? Et Faut-il Vraiment Y Croire ?

Pour consulter toutes les archives des Lettres d'Information, cliquez ici.

Pour maigrir et manger mieux, vous ne serez jamais seul(e).

Pour nous contacter à propos de cette Lettre ou du programme, composez le 04 81 09 04 30 - coût d'un appel local, du lundi au vendredi de 9h à 18h.