En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
Accepter
Savoir Maigrir

Autres thèmes


Mike Horn : consommer 12 000 calories au Pôle Nord

Posté le 20 septembre 2021 par Dr Jean-Michel Cohen

Mike Horn est un aventurier de l'extrême. Il a parcouru le monde à vélo, en bateau... et à traversé le Pôle Nord à pied en tirant son traîneau avec 185 kg de matériel et de nourriture. Pour conserver la température de son corps autour de 37° alors qu’il fait -50°C à l’extérieur, que doit-il manger ? Vous allez voir que l’on peut maigrir, même en mangeant 12 000 calories par jour !

La densité calorique des aliments

Au début de son périple, Mike Horn commence par consommer 5800 calories par jour. C’est déjà l’équivalent de 2.5 fois ce qu’un homme de son âge et de sa taille consomme au quotidien. En ce début d’expédition, son corps peut maintenir sa température grâce à des systèmes de réserves, mais très vite, il va devoir passer à 12 000 calories par jour.

Pour assurer sa dépense physique et conserver sa température corporelle, Mike doit apporter des aliments à forte densité calorique, pour des raisons de poids (son équipement pèse 185 kg au départ !) et bien-sûr nutritionnelles.Il choisit alors des produits essentiellement gras et sucrés tels que :
- de l’huile (d’olive, et non l’huile de colza, vous verrez pourquoi dans la vidéo),
- du beurre,
- des noix,
- des flocons d’avoine,
- du lait en poudre double crème,
- du foie gras,
- du chocolat,
- des brownies,
- le gâteau Mike Horn (une bombe !)...
- viande, saumon...

Du foie gras au Pôle-nord

Pour s'hydrater, il consomme également des soupes, dans lesquelles il rajoute des chips ! Et grâce à tout cela, malgré l’absence des 5 fruits et légumes par jour (sa stratégie étant d’avoir de l’énergie) il peut poursuivre à travers la glace, la neige, le vent… à -50°C.

Et le plus drôle, c’est qu’il se fait plaisir tous les 2 jours avec des aliments comme le fromage, le foie gras, le cappuccino ou encore son fameux gâteau Mike Horn.

Cette consommation importante dans des conditions extrêmes explique très bien la valeur calorique des aliments, et qu’ici plus qu’ailleurs, la balance énergétique est très fortement influencée par le besoin de conserver sa température et assurer son activité physique quotidienne.

Et pourtant, vous allez voir qu’il va perdre du poids. A l’arrivée de son expédition, il est plus mince, il a perdu du muscle et son visage montre des signes d'affaiblissement.

Retour à une alimentation normale

A son retour, Mike explique qu’il doit absolument retrouver une alimentation normale, adaptée à la vie de tous les jours. Suite à la forte consommation alimentaire qu’il a eu durant son expédition, il dit qu’il est tenté de continuer à consommer un fort niveau calorique quotidien.

Mais son activité physique et la dépense énergétique nécessaire pour conserver sa température n’étant plus les mêmes, il doit réduire sa consommation pour ne pas prendre de poids.

Alors avoir une alimentation riche, atteignant 12 000 calories par jour et perdre du poids c’est possible, mais il n’y a que Mike Horn pour faire ça ! 

Mais vous aurez compris le principe, il faut adapter votre alimentation selon vos besoins énergétiques, et comme vous le verrez dans la vidéo, continuer à se faire plaisir !!! Bon visionnage, et si vous allez au Pôle Nord, emmenez une gourde d'huile d'olive ! :)

Lire les commentaire (0)



Calculer son poids idéal, ou s’en rapprocher, comment faire ?

Posté le 3 mai 2021 par Dr Jean-Michel Cohen

Je tiens aujourd'hui à vous parler plus précisément d'un indicateur important dans votre démarche minceur : votre poids. Pour commencer, il ne faut pas oublier que voir ce chiffre diminuer n'est pas la seule raison qui vous pousse à vouloir maigrir.

Certes, savoir que l'on est en surpoids ou obèse est une motivation, mais c'est avant tout pour se sentir mieux dans sa peau, se libérer d'un complexe, modifier son corps, ne pas changer de garde robe, pour une occasion spéciale comme un mariage.

La démarche principale et la plus difficile à évaluer étant dans le fond d'accéder à un état de mieux-être. Dans cette quête du mieux-être, nous entendons souvent parler de poids idéal. Cette notion assez subjective a plusieurs fois tenté d'être précisée et je tiens aujourd'hui à vous en dire plus.

Le modèle de Lorentz utilisé il y a de nombreuses années :
Cet indice se calcule en utilisant la formule : 
- Homme :
Taille en cm - 100 – ((taille en cm - 150) / 4)) 
- Femme :
Taille en cm - 100 – ((taille en cm - 150) /2.5)).

Si vous faites 160 cm :
Femme : 160 - 100 – ((160 - 150) / 2.5)) = 56 

Avec cette formule, on parle de surpoids si le poids dépasse 120% du résultat obtenu. C’est à dire 67.2 pour la femme d’1m60.

Ce modèle à l'inconvénient de donner un poids précis assez bas et non une fourchette de poids laissant place au ressenti de la personne et à des morphologies variables à poids égal.

L'indice de masse corporelle ou IMC :
Plus récent et plus connu, L'IMC est une grandeur qui permet d'estimer la corpulence d'une personne en fonction de sa taille et de son poids. L'IMC est le rapport du poids (kg) sur la taille au carré (m2) :
IMC = Poids (Kg) / (Taille(m) x Taille(m))

Interprétations des résultats:
18,5 < IMC < 24,9 = Poids santé = Poids normal
25 < IMC < 29,9 = Surpoids
30 < IMC < 34,9 = Obésité modérée
35 < IMC < 39,9 = Obésité sévère
40 < IMC = Obésité morbide

L'IMC n'est qu'une indication car il ne prend pas en compte les facteurs médicaux, la masse musculaire ou encore la masse osseuse. Il est important de ne pas stigmatiser les patients sur cette seule base d'évaluation.

La disposition de la graisse :
Cette notion est celle qui représente le plus d’intérêt pour évaluer l'état de santé. En effet, plus la graisse est répartie sur le haut du corps et notamment en intra-abdominal, autour des organes nobles, plus le risque sur la santé est important.

On calcule alors le tour de taille en cm / tour de hanches en cm.
Le résultat doit se situer entre 0.64 et 0.85 pour une femme et entre 0.85 et 1 pour un homme, indépendamment du surpoids.

Une graisse mal disposée favorise : l'apparition de maladies métaboliques (diabète, hypercholestérolémie, hypertriglycéridémie), de la goutte, de calculs, d'hypertension et de troubles cardiaques, de varices, de cancers, d'accidents chirurgicaux liés au risque anesthésiste, d'usure des articulations, de troubles gynéco et pendant la grossesse, de troubles de la libido...

N'oubliez pas d’utiliser ces informations comme une aide à l'évaluation de votre objectif. Mais nous sommes là pour vous guider et vous accompagner sans culpabiliser ni stigmatiser et en restant à l'écoute de votre demande qui reste toujours très personnelle !

Pour calculer votre poids idéal, voici quelques formules pour vous aider !

Lire les commentaires (3)



On fait un peu de muscu ?

Posté le 28 septembre 2020 par Dr Jean-Michel Cohen

Suite à ma rencontre avec la star et quintuple champion du monde d’haltérophilie : Frédéric Mompo, je vous partage aujourd’hui ses 3 exercices pour développer vos pectoraux ! Vous allez voir que l’on sort un peu des discours que nous avons l’habitude de tenir pour vous, Membres du programme Savoir Maigrir. Mais comme ça, vous comprendrez mieux comment l’alimentation s’équilibre selon votre activité physique. Et détrompez-vous, cette vidéo ne s’adresse pas qu’aux hommes !

Il s’agira de réaliser des séances de 45 minutes à 1H en travaillant 2 groupes musculaires par séances. Pour rappel, l’alimentation reste indissociable de la musculation et son développement, elle sera un peu différente suivant la séquence: en prise de masse ou en sèche. 

Il est conseillé en prise de masse de consommer 40 kcal par kilo de poids corporel soit pour un homme de 80 kilos, 3200 kcal environ, dont 2.2 g de protéines par kilos de poids corporel maximum, 1.5 g de lipides et de compléter enfin avec les hydrates de carbone ou glucides. En sèche : vous ajusterez les glucides en les diminuant de 15 à 20 % environ.

Pour rappel, les poudres vous aident à atteindre les quantités de protéines recommandées pour une prise de masse, cependant vous veillez à ne pas dépasser 2 prises par jour soit 60 g environ.

Afin de consommer des protéines de qualités, les produits les plus simples, sans avoir recours aux poudres vous permettent aussi de couvrir ces besoins, voyons lesquels sont les plus riches :

Parmis les viandes, on retrouve le boeuf, le veau, la rouelle de jambon et escalope, la viande des grisons, l’agneau, le lapin, le faisan, les blancs de volailles,  avec des apports de 32 à 38 % environ.

Calamars, thon et espadon sont eux en tête parmis les poissons et crustacés avec plus de 30% de leur composition sous forme de protéines.

Notez cependant que le blanc d’oeuf plébiscité par les sportifs n’en apportent “que” 10.8 % et que finalement de nombreuses études s’accordent sur le fait que les oeufs entiers et non seulement les blancs sont plus efficaces pour prendre de la masse musculaire !

Dans l’univers végétal, les graines de soja, luzerne, lupin et de courges ne sont pas en reste et compte 35% de protéines. Veillez également à introduire les légumineuses (lentilles, pois cassés) riches en protéines et que je vous conseille de coupler avec un produit céréalier pour une protéines de meilleure qualité.

Ne vous focalisez pas que sur les compléments alimentaires, privilégiez au maximum de vrais aliments, pour une belle progression en bonne forme et santé.

Voici la seconde vidéo que nous avons tournée avec Frédéric Mompo. On fait un peu de développé couché ?.

Lire les commentaires (3)



Encore une belle rencontre Savoir Maigrir

Posté le 8 septembre 2020 par Dr Jean-Michel Cohen

Bonjour,

Le week end dernier j'ai eu le plaisir de participer à une rencontre Savoir Maigrir avec pas moins de 50 personnes... Un vrai moment de bonheur ! Et tout cela grâce à notre chère Cathychou, membre du programme qui est très active sur le groupe Facebook Savoir Maigrir et qui a déjà perdu plus de 20 kilos !

La rencontre s'est déroulée dans un cadre très sympa au bord d'un lac dans le restaurant nommé ETANG FLEURI situé dans le commune Vert-Le-Petit. Cathychou avait tout prévu pour que l'on se sente bien et surtout pour que l'ambiance soit au rendez-vous.

J'ai eu le plaisir de me rendre sur place avec Lucie et Delphine, diététiciennes du programme Savoir Maigrir, ainsi que Stéphane notre caméraman. De ce fait, une vidéo sera bientôt disponible pour partager avec vous ce moment extraordinaire !

Voici pour mon plus grand plaisir, et le vôtre je l'espère, quelques images de ce beau moment de convivialité car Savoir Maigrir ce n'est pas qu'un programme de coaching, c'est aussi une grande famille :

 

 

Bravo à tous les participants :
TONIANANA44, SUZY_MARINE, BEATE, BIJOUB, MIMIE, CATHYCHOU10, CORINNE, CLAIRE,DAMEDOUDE, DELPHINE, TETTYTO, DOROTHEE94, MARIA18/10, ELSA, VELINE22, PIJEAT, JAYJAY, JEAN PIERRE L, MARADESBOIS, MADY, SAO44, MAMICORSICA, CHOUPINETTE91, MISSETPHY PHOENIX, JAUNIN, NICOLE2019, SANDRINE, STEPH50, TURIDA4, COQUELICOT, VIVIE224, NAJOURA... ainsi que ceux que j'ai pu oublier (désolé si c'est le cas).

Si vous aussi vous organisez une rencontre de ce type, n'hésitez pas à contacter Adrien, le responsable de la communauté, pour que l'on puisse participer !

Lire les commentaires (8)



Les nouveautés de la rentrée sur Savoir Maigrir !

Posté le 2 septembre 2020 par Dr Jean-Michel Cohen

C'est la rentrée ! Et pendant les vacances, nous ne vous avons pas oubliés !

Pour améliorer votre expérience au sein du programme Savoir Maigrir, nous avons des nouveautés pour vous.


La nouvelle page d'accueil

La première, c'est la nouvelle page d'accueil. Elle s'affiche pour tout le monde.

Si vous êtes Membres de Savoir Maigrir depuis longtemps et que vous préférez l'ancienne page. Il est facile de la retrouver : passez votre souris sur votre photo de profil et cliquez sur "Ancienne version".

Accédez à la page d'accueil en cliquant ici.
 

Une vrai visibilité sur les "Consultations de groupe".

Vous le savez, l'accompagnement est au coeur du programme. Ces 4 vignettes vous annoncent lorsqu'une consultation est Live et les Consultations à venir. Ne ratez plus votre rendez-vous diététique quotidien !

      

 

 

 



 

 

 

Suivez toutes les dernières vidéos !

Dès qu'une nouvelle vidéo est publiée sur le site, elle s'affiche dans cet encart. Là encore, vous ne louperez plus rien de l'actualité du programme.

 

Un petit coup de plus ?

Les "Services plus" sont là pour celles et ceux qui ont besoin de plus d'accompagnement. 

Les Téléconsultations (votre diététicienne au téléphone)

La Box Minceur Cohen (pour éliminer les désagréments possibles du régime)

Les Masterclass 1 & 2
Eh oui ! la Masterclass 2 est enfin arrivée pour cette rentrée 2020. De quoi faire une rentrée studieuse en nutrition !
Pour vous inscrire : cliquez ici.

 

Vous voyez, nous travaillons d'arrache pied et nous vous offrons des nouveautés et du contenu de qualité pour vous suivre, vous soutenir et vous encourager jour après jour !

 

Bonne rentrée à toutes et à tous !

Lire les commentaires (2)



Ma rencontre avec Fred Mompo

Posté le 31 aout 2020 par Dr Jean-Michel Cohen

Je vous livre ce jour un blog sur le thème du sport qui est l’aboutissement de ma rencontre avec la star et quintuple champion du monde d’haltérophilie : Frédéric Mompo.

Faire du sport est un soutien important pour redessiner la silhouette, mais encore faut-il adapter l'activité à ses propres besoins et à son objectif. Pour les sportifs de haut niveau, comme Frédéric, l’alimentation est au cœur des performances. En période d'entretien, avec 1 heure d’entraînement quotidien, il absorbe afin de conserver sa masse musculaire environ 3300 kcal/jour répartis en 5 à 7 repas.

- les protéines sont au cœur des préoccupations de ces sportifs. Frédéric consomme environ 2 g de protéines par kilo de poids corporel et par jour. Il est important de ne pas aller au-delà de 2.2 g par kilo de poids corporel et par jour. Au-delà, on se fatigue et on use ses reins en éliminant une partie du surplus protéique. 

Pour atteindre ses doses de protéines, des poudres protéinées sont ajoutées. Pour une poudre de qualité, assurez-vous que le rapport acides aminés essentiels/acides aminés totaux est de 2.6 à 2.8. Ces poudres sont intéressantes uniquement dans ce cadre précis de musculation et il faut éviter les excès ! Attention aux autres ajouts de stéroïdes... dont il est parfois question dans les salles de sport. En plus d'être addictifs, la prise sur la durée est déconseillée pour la santé.

- les lipides sont un complément énergétique indissociable des protéines. Frédéric consomme environ 1/1.5 g par kilo de poids corporel et par jour soit plus de 1000 kcal.

- les glucides arrivent en complément pour les 1000 kcal restantes. Plus il consomme de glucides, plus il prendra de masse.

- L’hydratation est également importante avec environ 1 litre d'eau par séance et une eau minéralisée et bicarbonatée en récupération ! En période de sèche, avant une compétition : Les glucides sont fortement réduits 10/20% maximum de la ration énergétique. Les végétaux sont utilisés en complément pour un apport en vitamines, minéraux, pour le plaisir gustatif et la couleur dans l'assiette ! Les fruits qui sont source de glucides simples sont limités.

En conclusion, la nutrition reste un support important pour ces sportifs de haut niveau qui ne misent pas tout sur le sport !

Faire du sport est intéressant pour le tonus musculaire et dessiner la silhouette, à condition de bien le faire. Il est inutile d'être excessif sur la durée de la séance.

Savoir doser, faire les bons gestes et être régulier sont les conseils à retenir de ce champion !

Lire les commentaire (0)



Les Meilleures Pizzas ! Domino's Pizza, Pizza du Camion ou Pizza Sodebo ?

Posté le 10 aout 2020 par Dr Jean-Michel Cohen

Comme vous le savez, je suis friand des histoires liées à l'alimentation. C’est à la fin du XIXe siècle qu'est apparue la pizza telle qu'on la connaît ; la Reine Marguerite de Savoie avait demandé au chef napolitain Raphael Esposito de préparer des mets spéciaux et innovants pour une fête qu'elle organisait. Le cuisinier conçut une pizza aux couleurs de l'Italie nommée “Margherita”. Au fil des années la pizza est devenue l’un des plats les plus populaires au monde et dont les français raffolent !

Aliment plaisir par excellence, il est tout de même préférable de choisir un produit de qualité !

Comment les choisir au supermarché ?
1- Surveillez la liste des ingrédients 

Les ingrédients y sont classés par ordre décroissant (le plus important en quantité en tête de liste…jusqu’au moins important en dernier). Les listes d'ingrédients les plus courtes sont souvent les meilleures en se rapprochant davantage de la recette maison et en évitant les nombreux additifs.

2- Surveillez la qualité des ingrédients individuellement
- Évitez les matières grasses hydrogénées ou partiellement hydrogénées, l'huile de palme ou l'intitulé matières grasses végétales sans autre précision qui cache souvent de l’huile de palme.  
- Évitez le sirop de glucose-fructose, une petite quantité de sucre reste préférable.
- Pour les sources de protéines, préférez les morceaux nobles (jambon cuit supérieur, filet pour le poisson...), on limite tant que possible les viandes traitées en salaison.
- Privilégiez un fromage plutôt qu'une préparation fromagère, les apports en protéines et calcium ne seront pas les mêmes et la qualité gustative non plus !
- Plus le sel arrive loin dans la liste des ingrédients, mieux c’est ! On privilégie du sel, plutôt qu’un sel nitrité.

3- Analysez le pavé nutritionnel
- On surveille le rapport protéines sur lipides, qui permet d'évaluer la qualité nutritionnelle du plat. Lorsque ce rapport est égal ou supérieur à 1, l'équilibre entre lipides et protéines est de bonne qualité. 
- La quantité de sel, si elle est indiquée, est à prendre en considération. Les industriels ont parfois tendance à abuser de cet exhausteur de goût, agréable, naturel et peu coûteux alors qu'il est souhaitable de limiter sa consommation. Une quantité de 300 à 400 mg de sodium soit 0,75 à 1 g de sel (chlorure de sodium) pour 100 g semble une valeur honnête à ne pas dépasser.

Au restaurant ou en livraison ?
Cela paraît simple mais une pizza sera toujours meilleure dans une vraie pizzeria, avec une pâte à pain fraîche, de vrais fromages...on ne s’invente pas pizzaiolo ! Si vous surveillez votre ligne, limitez les pizzas à pâte épaisse, avec beaucoup d'ingrédients et pizzas 3 fromages. Préférez  la reine, napolitaine, margherita, 4 saisons, et écartez la bouteille d'huile pimentée (vous évitez un apport en lipides supplémentaire sur votre pizza).


Conseils de consommation
Veillez à limiter la fréquence de consommation, 1 petite pizza par semaine peut faire partie d’une alimentation équilibrée. En veillant à équilibrer la journée autour de ce plat : en complétant les apports en légumes, en protéines de bonne qualité et en adaptant la consommation de féculents ou pain. ½ pizza (200-250 g) avec une belle salade de crudité et un fruit est suffisant pour vous rassasiez !

Pour en savoir plus sur les pizzas, visionnez ma vidéo de la semaine :.

Lire les commentaire (1)



Le Mc Do : comment éduquer les enfants ?

Posté le 29 juin 2020 par Dr Jean-Michel Cohen

Nous avons déjà fait un tour d’horizon des produits proposés chez Mc Donald’s et des ingrédients de base commun à tous les fast food  :
- du pain : pain bun classique, pain aux graines de sésame industriel, plus gras et plus sucré qu’un pain normal de boulangerie ; 
- de la viande : “toastées”  hachées à au moins 15-20% de MG, pour que la viande reste assez moelleuse et juteuse même après une surgélation et cuisson ;
- du fromage : ou plutôt des préparations fromagères ;
- des sauces emblématiques comme celle du Big Mac ;  elle est même très récemment sortie en portion en exclusivité sur quelques jours pour créer l’envie, joli coup marketing ! Mais il ne faut pas oublier qu’elles viennent seulement enrichir en lipides des produits déjà trop gras et pas assez protéinés !!

Le premier bilan montrait que même sous de petites portions, la densité calorique est extrêmement importante. Je refais ce même constat avec le choix de mes petits fils aujourd’hui, qui ne se portent sur le happy meal que pour le jouet et qui rapidement consomment des sandwiches et portion de taille adulte ! 

Que ce soit le Big Mac, 9 nuggets et encore plus les 280 et Blue Cheese Bacon, seuls ils apportent autant de calories qu’un repas complet et même plus ! 

Si on demande aujourd’hui leur avis aux enfants, ils parlent de manger avec les doigts, de jouets, de jeux extérieures et toboggans, l’univers Mc do leur plaît mais finalement leur proposer des frites et burgers maison leur plairait tout autant voir plus !

A l’heure où vous, parents, grands-parents, prenez en main votre alimentation et votre santé, le fast-food ne doit pas être un rituel, il doit rester occasionnel, et rappelez-vous que les bonnes habitudes s’acquièrent dès le plus jeune âge !

J’en veux pour preuve cette vidéo avec mes petits fils. Parce que s’il vont chez Mc Do, ce n’est pas pour la qualité nutritionnelle des produits : regardez !

Lire les commentaires (2)



Un petit cours de nutrition : la dépense énergétique

Posté le 4 mai 2020 par Dr Jean-Michel Cohen

Aujourd’hui, je veux aborder avec vous la dépense énergétique. Si nous savons comment apporter de l’énergie à notre corps en comptant la valeur calorique de ce que nous mangeons, nous basons souvent la dépense d’énergie sur les calories brûlées en pratiquant une activité physique : nous nous trompons grandement ! 

En réalité, la majeur partie de notre dépense énergétique journalière est liée à notre métabolisme de base et ce à près de 70 % ! Le métabolisme de base correspond à la quantité d'énergie qu'un corps dépense pour fonctionner, lorsqu'il est à jeun, allongé mais éveillé, au calme émotionnel et à 37°C. 

Il existe des formules qui permettent d'estimer le métabolisme de base en fonction de l'âge, du poids corporel, du sexe et de la taille comme la Formules de Black et al qui date de 1996 et qui, si vous n’êtes pas prof de maths, est un peu barbare j’en conviens :
- Femme : Kcal = [0,963 x Poids(kg)0,48 x Taille(m)0,50 x Age(an)-0,13] x (1000/4,1855)
- Homme : Kcal = [1,083 x Poids(kg)0,48 x Taille(m)0,50 x Age(an)-0,13] x (1000/4,1855)

Cependant ces formules ont des limites car elles sont surestimées pour des personnes en surpoids et ce métabolisme est également régi par la génétique !

Ensuite à notre Métabolisme de base (MB)  vient s’ajouter l’ECPP : L’Extra Chaleur Post Prandial = c’est le coût de ce que nous mangeons ! Elle dépend de la nature des aliments et de la quantité ingérée. Manger nous fait dépenser de l’énergie, c’est pourquoi il est important de manger suffisamment et qu’il ne suffit pas de manger moins pour perdre du poids. Car digérer est un acte qui consomme de l’énergie.

Troisième composante de nos dépenses : L’activité physique ! Cette dépense est variable, elle dépend de la discipline pratiquée, de l'effort fourni, de votre condition physique et de votre poids. Ne la négligez pas et suivez les séances de Gym avec Léa !

Enfin, il faut aussi l’ajouter : le stress. De part la sécrétion d’hormones et notamment d’adrénaline, nos rythmes cardiaque et respiratoire s’accélèrent, nos muscles se contractent ce qui augmente notre dépense énergétique. 

Je vous rappelle qu’il existe une Masterclass Savoir Manger si vous souhaitez aller plus loin quant à vos connaissances sur la nutrition. Vous pouvez la retrouver en cliquant ici avec un tarif préférentiel pour les Membres Savoir Maigrir bien-sûr !

Mais pour commencer, vous pouvez regarder cette vidéo :. Bon visionnage !

Lire les commentaire (0)



Les calories, qu’est-ce que c’est vraiment ?

Posté le 20 avril 2020 par Dr Jean-Michel Cohen

Vous qui souhaitez perdre du poids et pour beaucoup n'en êtes pas à votre premier “régime”, le terme “calories” ne vous est pas étranger ! En effet, vous entendez parler des calories des aliments, des calories dépensées... mais que faire réellement de toutes ces données ?

La calorie est en réalité une unité de mesure d'énergie. En nutrition, on utilise en fait les kilocalories (kcal) même si on parle de calories. Au delà des besoins qualitatifs, chaque organisme possède des besoins énergétiques qui lui sont propres liés à son sexe, son âge, son poids, sa taille et son niveau d’activité physique.

On calcule ainsi un besoin énergétique quotidien afin de couvrir les besoins. Ces besoins journaliers sont basés sur :
- les besoins liés aux fonctions vitales (respiration, digestion…) = métabolisme de base,
- l'activité physique.

Un équilibre de cette balance énergétique entre les entrées (apports alimentaires, comme le carburant d’une voiture) et les sorties (consommation d’énergie) assure un poids stable.

Lorsque l’on vient déséquilibrer la balance énergétique, on va impacter le poids :
- si l’on consomme plus d’énergie que ce que l’on dépense, on va mettre en réserve le surplus, et prendre du poids, 
- si l’on consomme moins d’énergie que ce que l’on en dépense, on va puiser dans ses réserves pour combler ses besoins, et perdre du poids.

On comprends bien là tout le rôle de la nutrition qui va aussi bien vous aider à réguler votre poids, et votre santé.
Toutefois, nous ne proposons pas de compteur calorique dans le programme, ni même de valeur calorique de nos recettes et c'est un choix délibéré.

Sachez qu'au delà des calories, l'équilibre des repas n'est pas à négliger afin de couvrir tous vos besoins. Ainsi manger 1400 kcal par jour avec des pizzas et crèmes desserts par exemple ne serait en rien satisfaisant !

Ensuite, notre programme doit être simple et facile à inclure dans le quotidien. Peser et compter les calories est bien trop contraignant ! Nous préférons que vous soyez apte à jongler entre les aliments et sachiez établir par vous même un repas équilibré. Ainsi vous pourrez répondre à toutes les situations de la vie courante (restaurant, invitations...), vous saurez sélectionner vos aliments dans votre assiette beaucoup plus facilement qu'en prenant en compte exactement le nombre de calories de chaque aliment.

C'est pour cette raison que nous préférons vous mettre à disposition une listes des équivalences entre aliments, de vous indiquer au sein des recettes l'équivalence de chacune d'elle ou encore de vous communiquer la structure de votre programme pour vous aider à composer par vous-même et sans calcul un repas équilibré et qui reste fidèle à votre programme.

Et n'oubliez pas que se faire plaisir raisonnablement de temps en temps permet souvent de ne pas craquer de façon démesurée. Si vous souhaitez vous accorder un plaisir une fois par semaine, cela est possible et dans ce cas, vous pouvez utiliser "les équivalences plaisir" proposées dans votre la rubrique NUTRITION puis ÉQUIVALENCES.

Et pour encore plus de complément et rentrer dans quelques détails techniques : voici ma dernière vidéo sur les calories. Bon visionnage !

.

Lire les commentaires (2)



11 - 20 de 24

Commencez maintenant votre analyse minceur GRATUITE


Êtes-vous une femme ou un homme ?

(Les solutions minceur sont adaptées)




Je commence mon bilan

Un dernier mot sur la méthode

La méthode Cohen est un accompagnement minceur permettant une perte de poids sans se faire violence, avec les aliments que vous aimez. Pour perdre ses kilos et réussir son régime, pas besoin de s’affamer. Pour Jean-Michel Cohen, le plaisir est la clé du succès minceur et vous le verrez dans vos plans de repas. Le programme minceur mis en place par le Dr Jean-Michel Cohen, va vous apprendre la nutrition et vous aidera à devenir autonome pour conserver votre poids idéal.

Dr Jean-Michel Cohen
Vous voulez mincir ? Découvrez vos chances de succès en répondant à mon questionnaire
×